Blasons

 

La commune de Camps (nom d'origine latine "campus" = le champs) possède un blason figurant à l'armorial d'Hozier.

Il est inscrit dans le registre "Montpellier - Montauban", Généralité de Montpellier, bureau de Narbonne N° 1488.

L'original enluminé est conservé par la Bibliothèque Nationale de France.

 

Blason de Camps
De vair à un chef fuselé d'or et de sable
" De vair à un chef fuselé d'or et de sable "

 

 

Détails héraldiques

Vair : Représenté par des cloches alternées d'argent et d'azur.

Chef : Indique que la commune est située sur une hauteur.

Fuselé : Elément de présentation des couleurs, il permet de différencier les diocèses.

Or : Placé en chef, il se rapporte aux alluvions qui enrichissent la terre par la présence de cours d'eau. Peut aussi représenter exceptionnellement l'or de quelques mines.

Sable : Couleur de la terre fertile, symbolise aussi les grottes, puisque le losange est une figure qui désigne les mondes souterrains.

Azur : Se rapporte aux cours d'eau qui passent sur la commune (l'Agly, le Rieutord et le Rieufroid).

Argent : Représente la nature calcaire et caillouteuse du sol sur les hauteurs.

 

 

 

Blason de la famille de Bellissen

Blason de la famille de Bellissen, attribué par erreur à la commune de Camps par Henri Sivade dans l'armorial des communes du département de l'Aude

(Archives Départementales de l'Aude - Carcassonne)


D'azur à trois bourdons de pèlerin en pal et au chef cousu de gueules, chargé de trois coquilles d'or
" D'azur à trois bourdons de pèlerin en pal et au chef
cousu de
gueules, chargé de trois coquilles d'or (qui est de Bellissen) "

Extrait de l'armorial des communes du département de l'Aude

 

 

Détails héraldiques

Métaux

Or n.m. Un des deux métaux. Il est représenté conventionnellement par un semis de petits points.
Signification : foi, force, richesse, largesse, puissance, autorité, prééminence.

Argent n.m. Un des deux métaux. Il est représenté par une couleur blanche ou argentée.
Signification : espérance, pureté de vie, innocence, chasteté, bonne vie.

Emaux

Gueules n.m. Couleur rouge. Cet émail est représenté de façon conventionnelle par des lignes verticales parallèles.
Signification : charité, contraire de l'envie, vaillance, générosité, hardiesse.

Azur n.m. (de l'arabe lazaward, lapis-lazuli) Couleur bleue. Cet émail est représenté de façon conventionnelle par des lignes horizontales parallèles.
Signification : justice, loyauté, tempérance, fidélité du cœur.

Sable n.m. Couleur noire. Cet émail est représenté de façon conventionnelle par des lignes verticales et horizontales croisées en un réseau très serré, ou même parfois par la couleur noire elle-même.
Signification : prudence, abnégation de soi-même, humilité, contraire d'orgueil.

Fourrures

Vair n.m. Fourrure représentée par des cloches alternées d'argent et d'azur. Dans un écu, le vair est habituellement disposé sur quatre à six tires. Le vair est la représentation héraldique très stylisée d'une fourrure composée de dos et de ventres d'écureuils gris, très portée au Moyen Age.

Pièces honorables

Chef n.m. Pièce occupant le tiers supérieur de l'écu et délimitée à sa partie inférieure par une ligne de bordure horizontale. Représente le casque, la couronne du chevalier.

Pal n.m. Du latin palus, pieu, poteau. (pl. : pals ou paux, cette dernière forme étant désuète). Pièce honorable occupant le tiers moyen vertical de l'écu. Le pal délimite latéralement les deux flancs. Représente la lance du chevalier.

 

 

 

HOZIER (Charles)

Le blason de Camps sur l'Agly a été composé par Charles d'Hozier, héraldiste généalogiste à la cour du Roi de France en vertu de l'Edit de novembre 1696, qui a duré jusqu'en 1710.

L'Armorial général (Manuscrit dressé de 1697 à 1701 sur ordre du Roi) se compose de 35 volumes de textes et de 34 volumes d'armoiries en couleur.

Ces enregistrements d'armoiries étaient un impôt déguisé puisque toutes les communautés, les nobles etc. y étaient soumis contre un droit d'enregistrement.

(Consultable uniquement sur microfilm à la Bibliothèque Nationale de France à Paris)

 

 

 

Nous remercions

M. Thierry Saurine, habitant de Camps sur l'Agly
M. Gauthier Langlois, histoire médiévale
(Site Internet - E-Mail)
M. Jean-Claude Molinier, héraldiste
(E-Mail)
M. Georges Kiess, responsable du C.E.RT.

pour l'aide qu'ils nous ont apporté dans la réalisation de ces pages sur l'histoire de Camps.

 

 

 

. 

.© Copyright A D C 2011